Étiquettes amour


Réussir — et rater — sa rupture

Les rendez-vous post-rupture chez la psy, c’est les meilleurs rendez-vous chez la psy. Pas parce que je les aime, mais parce que ce sont ceux qui me font avancer le plus vite.   J’haïs ça pour mourir parce que ça force des constats et des remises en questions que personne […]


Aime-moi comme je m’aime. Très peu et très mal.

La scène se passe y’a un peu plus de deux ans. Mon couple est en état de décomposition avancée, mais je m’y accroche tant bien que mal. Après tant d’années à s’endurer, on peut pas juste terminer ça comme ça, non?   «Mettons… imagine deux grands cercles.»   Bon, ça […]


Angoissée cherche homme (le plus) parfait

Sur le sofa, un mardi soir. Mon chum écoute Supernatural. Moi, j’fais semblant de pas être en train d’angoisser. Business as usual.   « Amé. Qu’est-ce qui se passe? »   Ah, come on! Comment y peut deviner à chaque fois? Ah, ouais. Ma face. Ma face qui cache rien. […]


Une p’tite histoire d’angoisse d’abandon

Comme j’avais prévu, depuis que j’ai emménagé avec mon chum, j’ai régressé d’une vingtaine d’années pour me r’trouver à la phase de la crise du bacon. On m’a d’ailleurs déjà rebaptisée gros-bébé-lala, d’un commun accord. Au moins on en rit, hein. J’avais prévenu tout le monde dans notre entourage que […]


«Ben oui mais elle a juste à partir!» …Duh.

Un des mythes qui a la couenne dure quand on parle de violence conjugale, c’est que les conjoints qui restent, femmes comme hommes, sont mous pis un peu nonos.   «Ben voyons donc qu’à reste maudite épaisse… à l’a rien qu’à partir si ‘est pas ben! En téka, moé, j’resterais […]


Dater avec une maladie chronique

Quand j’ai commencé à chercher à faire des rencontres, après une période de célibat de quelques mois, j’me disais que j’en aurais pour plusieurs années (!) à enchaîner les courtes relations et les débuts de quelque chose qui finissent par chirer. C’était pas super optimiste, mais ça me déprimait pas. […]


Cher journal, j’ai les cheveux sales mais ma meilleure amie m’aime pareil.

Les mottes de poils de chats à terre. Je pense qu’il y a pas pire signe de déchéance que ça. Les portes patio grand’ouvertes en plus… ça vavote au vent toé. Y’en a des noires, des noires et blanches, des caramel, des brunes aussi, à cause de mes cheveux. Mes […]