Étiquettes soutien


«J’ai pas besoin de ça, moi, un psychologue!» – 07/10/2016

  En faisant des recherches cette semaine pour un sujet à aborder dans ma chronique, j’ai eu une sorte d’illumination. Je me suis rendue compte que je n’ai pas encore démystifié avec vous le plus grand mythe/tabou lié aux psychologues et à la psychothérapie. Vous l’avez déjà entendu, c’est sûr […]


Angoissée cherche homme (le plus) parfait

Sur le sofa, un mardi soir. Mon chum écoute Supernatural. Moi, j’fais semblant de pas être en train d’angoisser. Business as usual.   « Amé. Qu’est-ce qui se passe? »   Ah, come on! Comment y peut deviner à chaque fois? Ah, ouais. Ma face. Ma face qui cache rien. […]


Une p’tite histoire d’angoisse d’abandon

Comme j’avais prévu, depuis que j’ai emménagé avec mon chum, j’ai régressé d’une vingtaine d’années pour me r’trouver à la phase de la crise du bacon. On m’a d’ailleurs déjà rebaptisée gros-bébé-lala, d’un commun accord. Au moins on en rit, hein. J’avais prévenu tout le monde dans notre entourage que […]


«Ben oui mais elle a juste à partir!» …Duh.

Un des mythes qui a la couenne dure quand on parle de violence conjugale, c’est que les conjoints qui restent, femmes comme hommes, sont mous pis un peu nonos.   «Ben voyons donc qu’à reste maudite épaisse… à l’a rien qu’à partir si ‘est pas ben! En téka, moé, j’resterais […]


Couper dans l’gras (littéralement)

J’suis tombée cette semaine sur le teaser de OBÈSE Changer de vie, une série documentaire qui sera présentée sur Moi & cie l’automne prochain (ça m’fait un peu regretter d’pas avoir le câble, maudit tabarouette). Ça a l’air super bon pis ça traite d’un sujet qui m’tient vraiment à coeur. […]


Dater avec une maladie chronique

Quand j’ai commencé à chercher à faire des rencontres, après une période de célibat de quelques mois, j’me disais que j’en aurais pour plusieurs années (!) à enchaîner les courtes relations et les débuts de quelque chose qui finissent par chirer. C’était pas super optimiste, mais ça me déprimait pas. […]


Cher journal, j’ai les cheveux sales mais ma meilleure amie m’aime pareil.

Les mottes de poils de chats à terre. Je pense qu’il y a pas pire signe de déchéance que ça. Les portes patio grand’ouvertes en plus… ça vavote au vent toé. Y’en a des noires, des noires et blanches, des caramel, des brunes aussi, à cause de mes cheveux. Mes […]